Retour Visite

Le porche - © Tekoaphotos Le porche d'une église est ouvert sur l'extérieur. C'est un espace destiné à servir d'abri mais on a pu aussi y rendre la justice et y proclamer différents actes publics. Quand il est clos sur l'extérieur il est appelé narthex : c'était le lieu où, par le passé, se tenaient les pénitents et les catéchumènes. Lors de la célébration de baptêmes la première étape consiste à accueillir les personnes sous le porche ou dans le narthex, ou tout simplment sur le parvis. Le symbole est clair, repris ainisi dans le rituel : "C’est par le baptême qu’on franchit le seuil de la foi et qu’on entre dans l’Église".

Le porche

Le porche - © Vorhalle

"Oui, un jour dans tes parvis
en vaut plus que mille.
J'ai choisi de me tenir
sur le seuil, dans la maison
de mon Dieu" (Psaume 84)

Histoire

Avec celui de la Sainte-Chapelle c'est le seul porche subsistant à Paris. Il a été construit au XVᵉ siècle pour être plaqué sur la façade datant du XIIIᵉ siècle. Pourquoi ? Outre l'espace abrité qu'il dégage au sortir des offices, il permet d'accueillir deux pièces (voir aux extrémités les fenêtres doubles de part et d'autre ainsi que les toitures en ardoise), destinées à l'origine à accueillir les archives de la paroisse et les réunions des marguilliers, c'est-à-dire les membres du bureau du conseil de fabrique. Aujourd'hui les souffleries de l'orgue en occupent une partie (ces pièces ne se visitent pas).

À voir

Statues des saints : elles ont été sculptées par Louis Desprez en 1841. Seule la statue de saint François d'Assise (pilier de droite vers l'extérieur) date du XVᵉ siècle.
Porte centrale
Porche : St Germain d'Auxerre, Ste Geneviève, un ange - © Tekoaphotos Porche : Reine de Saba, Salomon, St Vincent de Saragosse - © Tekoaphotos

Statue de la Sainte Vierge à l'Enfant (trumeau central) et aux ébrasements de gauche à droite la reine de Saba, le roi Salomon, saint Vincent de Saragosse, saint Germain d'Auxerre, sainte Geneviève et un ange rappellent les origines et le patronage de l'église pour ces deux derniers saints.

Voussures du portail
Les 12 apôtres - © TekoaphotosDe l'extérieur vers l'intérieur : les douze Apôtre, les vierges sages et les vierges folles (Matthieu 25,1-13) et le Paradis (sein d'Abraham, cf. "la parabole du mauvais riche et du pauvre Lazare", Luc 16,19-31) et l'Enfer (Matthieu 13,36-43). Ces portes sont ouvertes seulement pour les grandes messes des dimanches et fêtes et les baptêmes d'enfants (symbolisant l'entrée dans l'Eglise catholique)Les vierges sages et les vierges folles - © Tekoaphotos mais aussi lors des mariages et des enterrements.