Retour Visite
La nef

L'ambon et l'autel sont les objets mobiliers les plus importants d'une église car c'est ici que se célèbre l'Eucharistie, ou messe, qui rassemble tous les chrétiens, au moins chaque dimanche. À propos de la strucrure de la messe, on parle souvent des "deux tables". Ainsi : "La messe comporte comme deux parties : la liturgie de la parole et la liturgie eucharistique ; mais elles sont si étroitement liées qu’elles forment un seul acte de culte. En effet, la messe dresse la table aussi bien de la parole de Dieu que du Corps du Seigneur, où les fidèles sont instruits et restaurés." (Présentation général du Missel romain, ch. 2.8) .

L'autel et l'ambon

Le choeur - © TekoaPhotos

"J'avancerai jusqu'à l'autel de Dieu, vers Dieu qui est toute ma joie ; je te rendrai grâce avec ma harpe, Dieu, mon Dieu." (Ps 42)

Histoire

Depuis les années 1970, le maître-autel a été rapproché des fidèles pour leur permettre de mieux suivre et voir l'action du prêtre à l'autel pendant la messe. Ils peuvent ainsi participer plus pleinement au mystère qui est célébré. L'autel et l'ambon (pupitre) sont l'oeuvre de Philippe Kaepplin (vers 1990). Les grilles du chœur en fer forgé ont été réalisées par Pierre Dumiez, orfèvre, en 1767.

À voir

l'ambon
L'ambon (pupitre) - © Tekoaphotos

À l'ambon sont proclamées à toute l'assemblée les lectures de la Bible (cf. Matthieu 4,4) et particulièrement l'évangile que l'on écoute debout. Le prêtre, voire le diacre, après la proclamation de l'évangile, y prononce l'homélie ou prêche ou sermon. On y récite aussi des prières.

l'autel
L'autel - © Tekoaphotos

Sur l'autel est célébrée l'offrande du pain et du vin, fruit de la terre et de la vigne ainsi que du travail des hommes. Ils deviennent le Corps et le Sang de Jésus Christ mort et ressuscité. C'est à la messe que le sacrifice unique de Jésus Christ sur la croix, il y a 2000 ans, est rendu actuel (cf. Luc 22,14-20 et 1Co 11,23-27) pour les croyants par la voix et les gestes du prêtre, ministre consacré, choisi et institué par le Seigneur lui-même à travers le mandat de son Eglise.