Retour Visite

Le choeur Situé en général dès l'entrée de l'église le lieu où se célèbre le baptême est éminemment symbolique car ce sacrement marque l'entrée du nouveau baptisé dans l'Église. La cuve baptismale est emplie d'eau bénite à un moment particulier du rite. Elle sert à baptiser l'enfant ou l'adulte "au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit". L'eau, par le double symbolisme qu'elle porte en elle – à la fois symbole de mort et de vie – rend exactement compte de ce que le baptême chrétien signifie : la plongée dans la mort et la résurrection du Christ, le Fils de Dieu fait homme. Plus d'infos

La chapelle des fonts baptismaux

Vitrail

"Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l'eau ; voici que les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; en lui j'ai mis tout mon amour." (Matthieu 3,16-17)

Histoire

Les fonts baptismaux se trouvaient à l'origine dans une chapelle contre le mur extérieur de l'église. Cette chapelle a été démolie au milieu du XIXᵉ siècle. La cuve baptismale, en pierre, date de 1840. Le mot "fonts" vient du latin fons ("source", "fontaine", "eau de source" et au figuré : "origine", "cause").

À voir
Boiseries
Boiseries de la chapelle des fonts baptismaux - © EL

Boiseries de chêne sur les dessins de Jean-Baptiste Lassus (1840). On retrouve ces mêmes boiseries dans la plupart des autres chapelles.

Vitrail
Baptême du Christ - © JCH

Le baptême du Christ par saint Jean-Baptiste, dans le Jourdain. Dans le médaillon du haut, représentation du Père. Juste en dessous, à moitié caché, le Saint Esprit figuré, comme d'habitude, par une colombe. Le baptême de Jésus inaugure sa vie publique : "Alors Jésus, arrivant de Galilée, paraît sur les bords du Jourdain, et il vient à Jean pour se faire baptiser par lui. Jean voulait l'en empêcher et disait : "C'est moi qui ai besoin de me faire baptiser par toi, et c'est toi qui viens à moi !" Mais Jésus lui répondit : "Pour le moment, laisse-moi faire ; c'est de cette façon que nous devons accomplir parfaitement ce qui est juste." Alors Jean le laisse faire. Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l'eau ; voici que les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et des cieux, une voix disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; en lui j'ai mis tout mon amour." (Matthieu 3,13-17)