Accueil Les prières chrétiennes

Psautier de saint Louis (1260-1270)folio 9 Vo Il existe de très nombreuses prières chrétiennes, la prière fondamentale étant celle que Jésus nous a enseignée : le Notre Père. Dans l'Eglise catholique une prière sollicitant l'intercession de la Vierge Marie a une place particulière : le Je vous salue Marie. Prière que l'on dit souvent par dizaines (le chapelet). Ces prières sont récitées individuellemnt ou en assemblée. Elles peuvent être méditées ou servir de portes d'entrée dans l'oraison. Chaque fidèle est libre de composer ses propres prières selon son inspiration et les circonstances. Il est important, aussi, de prier les psaumes, prières inspirées par excellence : Jésus lui-même, de la Passion à la Croix, fait siennes certaines paroles des psaumes. Et l'évangéliset Marc écrit : "Après le chant des psaumes, ils partirent pour le Mont des oliviers." (14,26)

Prières de base
Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation mais délivre nous du mal.Amen

Je vous salue Marie
Annonciation - Fra Angelico

Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen

Réjouis-toi Marie (variante du "Je vous salue Marie")

Réjouis-toi Marie, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de ton sein, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen Haut

Angelus
• L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie
Et elle conçut du Saint-Esprit. Je vous salue Marie, ....
• Voici la Servante du Seigneur
Qu’il me soit fait selon votre parole. Je vous salue Marie, ....
• Et le Verbe s’est fait chair.
Et il a habité parmi nous. Je vous salue Marie, ....
• Priez pour nous, sainte Mère de Dieu
Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.
• Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos cœurs. Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’incarnation de ton Fils bien-aimé. Conduis-nous, par sa passion et par sa croix, jusqu’à la gloire de la résurrection. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen Haut
Les actes de foi, d'espérance, de charité
Acte de foi

Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que vous nous avez révélées et que vous nous enseignez par votre Église, parce que vous ne pouvez ni vous tromper, ni nous tromper.

Acte d'espérance

Mon Dieu, j’espère avec une ferme confiance que vous me donnerez, par les mérites de Jésus-Christ, votre grâce en ce monde et le bonheur éternel dans l’autre, parce que vous l’avez promis et que vous tenez toujours vos promesses.

Acte de charité

Mon Dieu, je vous aime de tout mon cœur et par-dessus toutes choses, parce que vous êtes infiniment bon, et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de vous. Haut

Les deux symboles de la foi (Credo)
Symbole de Nicée-Constantinople

Je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles : il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu Engendré non pas créé, de même nature que le Père ; et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel. Par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Ecritures, et il monta au ciel; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts et son règne n’aura pas de fin.
Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; il procède du Père et du Fils. Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire; il a parlé par les prophètes.
Je crois en l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

Symbole des apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre.
Et en Jésus-Christ, son Fils unique, Notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.
Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen Haut

Confiteor et actes de contrition
Je confese à Dieu... (au début de la messe)

Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères que j’ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission.
Oui, j’ai vraiment péché.
C’est pourquoi, je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Deux actes de contrition (en fin de confession)

• Mon Dieu, j'ai un très grand regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Vous déplait. Je prends la ferme résolution avec le secours de Votre sainte grâce de ne plus Vous offenser et de faire pénitence.

• Mon Dieu j'ai péché contre toi et contre mes frères. Mais près de toi se trouve le pardon. Accueile mon repentir et donne-moi la force de vivre selon ton amour. Haut

Actes de consécration
Mon Père, je m'abandonne à toi (P. Charles de Foucauld)

Mon Père, je m'abandonne à toi, fais de moi ce qu'il te plaira. Quoi que tu fasses de moi, je te remercie. Je suis prêt à tout, j'accepte tout. Pourvu que ta volonté se fasse en moi, en toutes tes créatures, je ne désire rien d'autre, mon Dieu. Je remets mon âme entre tes mains. Je te la donne, mon Dieu, avec tout l'amour de mon cœur, parce que je t'aime, et que ce m'est un besoin d'amour de me donner, de me remettre entre tes mains sans mesure, avec une infinie confiance, car tu es mon Père. Amen Haut

A la Vierge Marie (St Louis Marie Grignon de Monfort)

Je vous choisis, aujourd’hui, ô Marie, en présence de toute la Cour Céleste, pour ma Mère et ma Reine. Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m’appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande Gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité. Amen

Acte d'offrande de Thérèse de l'Enfant-Jésus
Thérèse au Carmel

Ô mon Dieu ! Trinité Bienheureuse, je désire vous Aimer et vous faire Aimer, travailler à la glorification de la Sainte Eglise en sauvant les âmes qui sont sur la terre et (en) délivrant celles qui souffrent dans le purgatoire. Je désire accomplir parfaitement votre volonté et arriver au degré de gloire que vous m’avez préparé dans votre royaume, en un mot, je désire être Sainte, mais je sens mon impuissance et je vous demande, ô mon Dieu ! d’être vous-même ma Sainteté.
Puisque vous m’avez aimée jusqu’à me donner votre Fils unique pour être mon Sauveur et mon Epoux, les trésors infinis de ses mérites sont à moi, je vous les offre avec bonheur, vous suppliant de ne me regarder qu’à travers la Face de Jésus et dans son Cœur brûlant d’Amour.
Je vous offre encore tous les mérites des Saints (qui sont au Ciel et sur la terre) leurs actes d’Amour et ceux des Saints Anges ; enfin je vous offre, ô Bienheureuse Trinité ! l’Amour et les mérites de la Sainte Vierge, ma Mère chérie, c’est à elle que j’abandonne mon offrande la priant de vous la présenter.

Son divin Fils, mon Epoux Bien-aimé, aux jours de sa vie mortelle, nous a dit : « Tout ce que vous demanderez à mon Père, en mon nom, il vous le donnera ! » Je suis donc certaine que vous exaucerez mes désirs ; je le sais, ô mon Dieu ! (plus vous voulez donner, plus vous faites désirer). Je sens en mon cœur des désirs immenses et c’est avec confiance que je vous demande de venir prendre possession de mon âme. Ah ! je ne puis recevoir la Sainte Communion aussi souvent que je le désire, mais, Seigneur, n’êtes-vous pas Tout-Puissant ?… Restez en moi, comme au tabernacle, ne vous éloignez jamais de votre petite hostie…

Je voudrais vous consoler de l’ingratitude des méchants et je vous supplie de m’ôter ma liberté de vous déplaire, si par faiblesse je tombe quelquefois qu’aussitôt votre Divin Regard purifie mon âme consumant toutes mes imperfections, comme le feu qui transforme toute chose en lui-même…
Je vous remercie, ô mon Dieu ! de toutes les grâces que vous m’avez accordées, en particulier de m’avoir fait passer par le creuset de la souffrance. C’est avec joie que je vous contemplerai au dernier jour portant le sceptre de la Croix ; puisque vous (avez) daigné me donner en partage cette Croix si précieuse, j’espère au Ciel vous ressembler et voir briller sur mon corps glorifié les sacrés stigmates de votre Passion…

Après l’exil de la terre, j’espère aller jouir de vous dans la Patrie, mais je ne veux pas amasser de mérites pour le Ciel, je veux travailler pour votre seul Amour, dans l’unique but de vous faire plaisir, de consoler votre Cœur Sacré et de sauver des âmes qui vous aimeront éternellement.

Au soir de cette vie, je paraîtrai devant vous les mains vides, car je ve vous demande pas, Seigneur, de compter mes œuvres. Toutes nos justices ont des taches à vos yeux. Je veux donc me revêtir de votre propre Justice et recevoir de votre Amour la possession éternelle de Vous-même. Je ne veux point d’autre Trône et d’autre Couronne que Vous, ô mon Bien-Aimé !…

A vos yeux le temps n’est rien, un seul jour est comme mille ans, vous pouvez donc en un instant me préparer à paraître devant vous…
Afin de vivre dans un acte de parfait Amour, je m’offre comme victime d’holocauste à votre Amour miséricordieux, vous suppliant de me consumer sans cesse, laissant déborder en mon âme les flots de tendresse infinie qui sont renfermés en vous et qu’ainsi je devienne Martyre de votre Amour ô mon Dieu !…

Que ce martyre après m’avoir préparée à paraître devant vous me fasse enfin mourir et que mon âme s’élance sans retard dans l’éternel embrassement de Votre Miséricordieux Amour…

Je veux, ô mon Bien-Aimé, à chaque battement de mon cœur vous renouveler cette offrande un nombre infini de fois, jusqu’à ce que les ombres s’étant évanouies je puisse vous redire mon Amour dans un Face à Face Eternel !… Haut

Prières diverses
A saint Joseph (Pape Léon XIII)

Nous recourons à toi dans notre tribulation, ô bienheureux Joseph, et après avoir imploré le secours de ta très sainte épouse, nous sollicitons aussi avec confiance ta protection. Par l’affection qui t’a uni avec la vierge immaculée, Mère de Dieu, par l’amour paternel dont tu as entouré l’Enfant Jésus, nous te supplions de regarder avec bonté l’héritage que Jésus-Christ a acquis de son sang et de nous assister de ta puissance, de ton secours dans nos besoin.

Saint Joseph

Protège, ô très sage gardien de la divine famille, la race élue de Jésus-Christ, préserve-nous, ô père très aimant, de toute souillure, d’erreur et de corruption.
Sois-nous propice et assiste-nous, du haut du ciel, ô notre très puissant libérateur, dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres, et de même que tu as arraché autrefois l’Enfant Jésus au péril de la mort, défends aujourd’hui la sainte Eglise de Dieu des embûches de l’ennemi et de toute adversité. Accorde-nous ta perpétuelle protection, afin que, soutenus par ton exemple et ton secours, nous puissions vivre saintement, mourir pieusement et obtenir la béatitude du ciel. Amen Haut

Avant l'étude (St Thomas d'Aquin)

Créateur ineffable qui, des trésors de votre sagesse, avez élu trois hiérarchie d'anges et les avez établies dans un ordre admirable au-dessus des cieux, qui avez disposé avec tant de beautés les parties de l'univers :
Vous que l'on appelle la Vraie Fontaine de Lumière et de Sagesse, et le principe suréminent, daignez verser sur les ténèbres de mon intelligence un rayon de votre Clarté ; écartez loin de moi la double obscurité où je suis né : le péché et l'ignorance.
Vous, qui rendez éloquente la langue des petits enfants, façonnez ma parole et versez sur mes lèvres la grâce de votre bénédiction.
Donnez-moi la pénétration de l'intelligence, la faculté de me souvenir, la méthode et la facilité de l'étude, la profondeur dans l'interprétation et une grâce abondante d'expression.
Fortifiez mon étude, dirigez-en le cours, parfaites-en l'issue, vous qui êtes Vrai Dieu et vrai homme, et qui vivez dans les siècles des siècles. Amen Haut

Cantique de frère Soleil (saint François d'Assise)
Cantique des créatures

Sois loué, mon Seigneur, avec toutes tes créatures, spécialement notre frère le soleil qui fait le jour,
Par lui tu nous éclaires.
Il est beau, radieux et splendide,
un reflet de ta lumière.
Sois loué, mon Seigneur,
pour la lune et pour les étoiles.
Dans le ciel tu les as placées,
claires, précieuses et belles.
Sois loué, mon Seigneur,
pour frère vent, pour l'air et les nuages, et le ciel pur et tous les temps.
Sois loué, mon Seigneur, pour sœur, notre mère la terre : elle nous porte et nous nourrit, elle produit des fruits variés, des fleurs aux mille couleurs et l'herbe des champs. Haut

Louée sois-tu, Mère du bel amour (P. Henri de Lubac)

Louée sois-tu, Mère du bel amour, de la crainte salutaire, de la science divine et la sainte espérance. Sans toi, nos pensées restent éparses et flottante…
Tu dissipes les ténèbres où chacun s'engourdit ou se désespère.
Sans nous décourager d’aucune tâche, tu nous gardes des mythes trompeurs, tu nous épargnes les égarements et les dégoûts de toutes les églises faites de main d'homme.
Tu nous sauves de la ruine, en présence de notre Dieu. Toi dont l'éclat surnaturel, aux pires heures, ne se ternit pas. Toi, grâce â qui notre nuit est baignée de lumière… Tu nous donnes chaque jour Celui qui, seul, est la Voie et la Vérité. Par toi nous avons en lui l'espérance de la Vie. Mère sainte, Mère unique, Mère immaculée. O grande Mère ! Sainte Eglise, Eve véritable, seule vraie Mère des Vivants. Haut

Pour garder un cœur d'enfant (P. Léonce de Grandmaison, s.j.)

Sainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un cœur d’enfant, pur et transparent comme une source. Obtenez-moi un cœur simple, qui ne savoure pas les tristesses, un cœur magnifique à se donner, tendre à la compassion, un cœur fidèle et généreux, qui n’oublie aucun bien, et ne tienne rancune d’aucun mal. Faites-moi un cœur doux et humble, aimant sans demander de retour, joyeux de s’effacer dans un autre cœur, devant votre divin Fils ; un cœur grand et indomptable, qu’aucune ingratitude ne ferme, qu’aucune indifférence ne lasse ; un cœur tourmenté de la gloire de Jésus Christ, blessé de son amour et dont la plaie ne guérisse qu’au ciel. Amen Haut

Pour les prêtres et pour les vocations

Seigneur Jésus, toi qui es le Bon Pasteur, depuis les apôtres, tu appelles des hommes à devenir prêtres pour continuer ton œuvre de salut à travers les temps par la prédication de ta Parole et la célébration des sacrements.
Merci pour les prêtres que tu donnes à l’Eglise.
Que chacun d’eux grandisse dans sa sainte vocation.
Nous t’en prions, fais se lever parmi les jeunes Chrétiens des vocations de prêtres selon les nécessités de ce monde que tu aimes et que tu veux sauver.
Aide nos communautés à proposer de devenir prêtre.
Apprends-nous à soutenir ceux qui accueillent cet appel.
Nous te le demandons à toi qui vis et règnes avec le Père et l’Esprit Saint, Dieu, pour les siècles des siècles. Haut

Pour ta Gloire, Seigneur... (Prière trouvée sur le carnet d'un prêtre)

Accorde-moi la grâce de n’avoir qu’une souffrance, celle de faire souffrir ; et qu’une joie, celle d’aider mes frères à être moins malheureux.
Accorde moi, Seigneur, un esprit souple, afin que j’accepte de paraître faible ou sans défense, plutôt que de peiner et de briser.
Accorde-moi un esprit droit afin que je n’interprète jamais en mal la peine que l’on me fait.
Accorde-moi un esprit simple, afin que je ne sois pas un poids pour ceux qui m’entourent.
Accorde-moi, Seigneur, un cœur ardent, afin que je reste ouvert à ceux qui pourraient me haïr, m’envier ou me jalouser.
Accorde-moi un cœur humble, afin que je ne me raidisse pas devant les critiques, les procédés déloyaux, les jugements durs et hâtifs Accorde-moi un cœur large, afin que je supporte les étroitesses d’esprit et les égoïsmes révoltants.
Accorde-moi, Seigneur, une volonté ferme afin que je persévère malgré la fatigue et malgré l’ingratitude.
Accorde-moi une volonté patiente, afin que mes frères soient heureux malgré leurs défauts, malgré leur faiblesse.
Accorde-moi une volonté rayonnante afin qu’autour de moi personne ne se décourage, personne ne désespère.
Accorde-moi de ne jamais croire au mal que l’on me dit des autres et surtout de ne jamais le répéter.
Accorde-moi de ne jamais juger sans preuve et de juger avec miséricorde.
Accorde-moi surtout de savoir écouter, de savoir aimer, de savoir pardonner, afin que mes frères soient moins malheureux. Haut

Prière de Marthe Robin

Le cœur de Jésus en croix est la demeure que j’ai choisie d’habiter. Car ton cœur, Jésus, répand en chacun des flots de lumière et de grâces. La miséricorde de Dieu surpasse toutes ses œuvres. De mon Dieu je suis le calice : l’amour m’a tout appris. Haut

Supplication de Baudelaire

Quelles bizarreries ne trouve-t-on pas dans une grande ville, quand on sait se promener et regarder ? Jérôme Bosch, détail du Jardin des délices La vie fourmille de monstres innocents. - Seigneur, mon Dieu ! vous, le Créateur, vous, le Maître ; vous qui avez fait la Loi et la Liberté ; vous, le souverain qui laissez faire, vous, le juge qui pardonnez; vous qui êtes plein de motifs et de causes, et qui avez peut-être mis dans mon esprit le goût de l'horreur pour convertir mon cœur, comme la guérison au bout d'une lame ; Seigneur ayez pitié, ayez pitié des fous et des folles ! O Créateur ! peut-il exister des monstres aux yeux de Celui-là seul qui sait pourquoi ils existent, comment ils se sont faits et comment ils auraient pu ne pas se faire ? Haut

Prière des parachutistes (Aspirant André Zirnheld)
Source : j28ro.blogspot.fr

Je m'adresse à vous mon Dieu car vous seul donnez ce qu'on ne peut obtenir que de soi. Donnez-moi, mon Dieu, ce qu'il vous reste, donnez-moi ce qu'on ne vous demande jamais. Je ne vous demande pas le repos ni la tranquillité ni celle de l'âme ni celle du corps. Je ne vous demande pas la richesse ni le succès, ni peut-être même la santé. Tout ça, mon Dieu, on vous le demande tellement que vous ne devez plus en avoir. Donnez-moi, mon Dieu, ce qu'il vous reste. Donnez-moi ce que l'on vous refuse. Je veux l'insécurité et l'inquiétude, je veux la tourmente et la bagarre et que vous me les donniez, mon Dieu, définitivement. Que je sois sûr de les avoir toujours car je n'aurai pas toujours le courage de vous les demander. Donnez-moi, mon Dieu, ce qu'il vous reste. Donnez-moi ce dont les autres ne veulent pas, mais donnez-moi aussi le courage et la force et la foi. Car vous seul donnez ce qu'on ne peut attendre que de soi. Amen Haut

Rayonne à travers moi (Cardinal Newman)

Seigneur Jésus, inonde-moi de ton Esprit et de ta vie.
Prends possession de tout mon être pour que ma vie ne soit qu’un reflet de la tienne.
Rayonne à travers moi, habite en moi, et tous ceux que je rencontrerai pourront sentir ta présence auprès de moi, en me regardant ils ne verront plus que toi seul, Seigneur !
Demeure en moi et alors je pourrai, comme toi, rayonner au point d’être à mon tour, une lumière pour les autres. Lumière, Seigneur, qui émanera complètement de toi. C’est toi qui, à travers moi, illuminera les autres.
Ainsi ma vie deviendra une louange à ta gloire, la louange que tu préfères, en te faisant rayonner sur ceux qui nous entourent, par la plénitude éclatante de l’amour que te porte mon cœur. Amen  Haut